ÉFÉLÉ, réimprimeur la nuit

 

Présentation - Catalogue - Fidélité - Fichier source - Formats des tirages - Bien commun

Fil RSS Nouveautés et mises à jour

 

Présentation

ÉFÉLÉ réimprime fidèlement, sous forme électronique, des textes du bien commun.

Vous trouverez plus de détails sur ces aspects ci-dessous.

Tous vos commentaires (en particulier les erreurs dans les textes) sont bienvenus. Merci de les envoyer à eric.muller@efele.net.

Catalogue

Le site noslivres.net intègre le catalogue ÉFÉLÉ ainsi que les catalogues d’autres éditeurs, et permet des tris et recherches.

About, Edmond Le roi des montagnes
Les mariages de Paris
Les mariages de province
Madelon
Maître Pierre
Adam, Paul Le trust
Allais, Alphonse L’affaire Blaireau
Allary, Camille Au pays des cigales
Apollinaire, Guillaume Alcools
La femme assise
Le flâneur des deux rives
Le poète assassiné
Arène, Paul La chèvre d’or
Bachelin, Henri Le bélier, la brebis et le mouton
La guerre sur le hameau
Le serviteur
Le village
Pas-comme-les-autres
Robes noires
Balzac, Honoré de La Comédie Humaine, édition Furne
Barbey d’Aurevilly, Jules Les diaboliques
Barbara, Charles Histoires émouvantes
L’assassinat du Pont-Rouge
Les orages de la vie
L’ombre du mancenillier
Mes petites-maisons
Ronde fantastique
Barbusse, Henri J’accuse !
Le feu
Lettres de Henri Barbusse à sa femme, 1914-1917
L’illusion
Nous autres...
Baudelaire, Charles Les fleurs du mal (1857)
Les fleurs du mal (1861)
Bloy, Léon Exégèse des Lieux Communs
Exégèse des Lieux Communs (nouvelle série)
Bourgeois, Léon Les applications de la solidarité sociale
Solidarité
Boutmy, Eugène Dictionnaire de l’argot des typographes
Breton, A.-T. Physiologie du correcteur d’imprimerie
Champsaur, Félicien Dinah Samuel
Christophe, Emmanuel Souvenirs d’un vieux typographe
Courteline, Georges Les femmes d’amis
Darwin, Charles Journal of Researches
Daudet, Alphonse Lettres de mon moulin
Elder, Marc Le Peuple de la Mer
Estaunié, Édouard L’épave
Un simple
Faure, Sébastien L’orateur populaire
Flaubert, Gustave Madame Bovary - Mœurs de province
Gilbert de Voisins, Auguste La petite angoisse
Gobineau, Arthur Les Pléiades
Goldman, Emma Anarchism and other essays
Hugo, Victor Choses vues, édition Ollendorf/Imprimerie nationale
Œuvres complètes, actes et paroles, édition Hetzel-Quantin
Œuvres complètes, romans, édition Hetzel-Quantin
Lautréamont, Comte de Les chants de Maldoror
Lessig, Lawrence Free Culture
Lintier, Paul Le tube 1233
Liquier, Gabriel Le trac d’un gendre
Mon futur
Loti, Pierre Œuvres complètes, Calmann Lévy
Mac-Orlan, Pierre Le chant de l’équipage *
Marx, Karl et Engels, Frédéric Manifeste du Parti Communiste
Maupassant, Guy de Œuvres complètes, Louis Conard
Michel, Louise Mémoires de Louise Michel écrits par elle-même
Montesquieu Œuvres complètes, édition Laboulaye
Moselly, Émile Jean des Brebis
Terres lorraines
Nau, John-Antoine Force ennemie
Pawlowski, Gaston de Inventions nouvelles et dernières nouveautés
Ma voiture de course
On se moque de nous
Paysages animés
Paysages chimériques
Polochon
Voyage au pays de la quatrième dimension
Pellerin, Jean La jeune fille aux pinceaux
Philippe, Charles-Louis Bubu de Montparnasse
Proudhon, Pierre-Joseph Théorie de la propriété
Rameau, Jean La vie et la mort
Rebell, Hugues Les Nuits chaudes du Cap français
Reboul, Jules Le père Bacchus
Reclus, Élisée A mon Frère le paysan
L’évolution, la révolution et l’idéal anarchique
Renard, Jules L’écornifleur
Robert, Louis de Papa
Rostand, Edmond Cyrano de Bergerac
Roussel, Raymond Chiquenaude
La doublure
Impressions d’Afrique
Locus Solus
La vue
Nouvelles impressions d’Afrique
Schwob, Marcel Le roi au masque d’or
Sébillot, Paul La République c’est la tranquillité
Segalen, Victor Les immémoriaux
Sorel, Georges Réflexions sur la violence
Stendhal La chartreuse de Parme
Le rouge et le noir
Romans et nouvelles
Tarde, Gabriel Psychologie économique
Trotsky, Léon Où va la France ?
Varlet, Théo Aux îles bienheureuses
Verhaeren, Émile Les Flamandes
Verlaine, Paul Œuvres complètes, Léon Vanier
Œuvres posthumes, Albert Messein
Vigny, Alfred de Poésies
Violeau, Hyppolyte Histoires de chez nous
Zola, Émile Les Rougon-Macquart
Lettre à M. Félix Faure
Lettre à la jeunesse

* Cette œuvre a été publiée en 1913 et est donc libre de droits aux États-Unis, où cette réimpression a été réalisée et où elle est hébergée. Elle n’est pas libre de droit dans certains pays comme la France.

Fidélité

Il me semble important de respecter scrupuleusement l’orthographe et la typographie originale. La principale raison est tout simplement le respect du texte original. De plus, je n’ai pas les compétences nécessaires pour produire une nouvelle édition crédible. Enfin, ce respect permet d’avoir une évaluation objective du travail de réimpression, qui malgré des relectures reste toujours imparfait. D’où l’emploi du terme réimpression plutôt qu’édition, et l’utilisation de fac-similés précis et accessible à tous.

Cela dit, les éditions originales ont parfois des défauts. Cela va des fautes d'impression (par exemple quand une lettre a sauté dans la presse), aux fautes de composition (quand le typographe a pris la mauvaise lettre), aux fautes d'orthographe de l'auteur, aux choix idiosyncratiques des auteurs. Bien sûr, la limite entres toutes ces catégories n'est pas absolue, ou du moins, il y beaucoup de cas où nous ne pouvons pas déterminer la nature d’une erreur apparente (il faudrait demander à l'auteur). La ligne de conduite est la suivante : les fautes d’impression, quand elles peuvent être clairement identifiées en tant que telles, sont corrigées sans marquage ; les fautes de composition et d’orthographe, quand elles choquent à la lecture, sont corrigées avec marquage ; les orthographes d’époque ou idiosyncratiques ne sont pas corrigées ; la modernisation est proscrite (mais voir ci-dessous pour une exception).

Ce respect n’empêche pas d’enrichir les fichier source, tant que les enrichissements peuvent être distingués de ce qui est original. Par exemple, dans Montesquieu, la graphie « oi » qui est devenue « ai » en français moderne est marquée par les éléments <OA/> et <oa/>. Les tirages ÉFÉLÉ réalisent ces élements par « AI » et « ai », sans marque particulière, parce que cela permet un lecture plus fluide ; libre à chacun de produire des tirages différents.

Fichier source

Les différent tirages sont effectués à partir du fichier source, qui est simplement la mise sous forme électronique de l’édition papier retenue.

Ce fichier source est en XML, dans un vocabulaire ad-hoc. La plupart des fichiers sources utilisent le vocabulaire BML (Book Markup Language), qui est en gros du HTML augmenté (meta-données, pagination de l’original, notes, séparateurs, poésie, corrections,...). Lorsque le texte a une structure relativement claire (par exemple, les Lettres Persanes, qui est fait de lettres, qui ont une entête, etc.), le vocabulaire est augmenté en conséquence, et la production de tirages passe par la transformation en BML.

Formats des tirages

Les fichiers sources sont tirés dans plusieurs formats.

epub : le format privilégié est l'EPUB. Des lecteurs gratuits sont disponibles : Adobe Digital Editions pour Windows et MacOS ; Blue Fire Reader pour Android et iOS. Il y aussi un certain nombre de machines dédiées à la lecture. Afin d’obtenir une typographie de bonne qualité, les tirages epub incorporent des polices.

epub- : malheureusement, certaines implémentations d’EPUB sont limitées et en particulier ignorent les polices incorporées. Les tirages epub- sont simplement des EPUBs sans police incorporée, et avec une typographie moins raffinée mais plus tolérante des polices fournies par l’implémentation.

mobipocket : pour le Kindle. Ce format est moins capable que l’EPUB ; de plus, les tirages mobipocket sont obtenus en transformant les tirages epub- avec l’utilitaire kindlegen, qui n’est pas parfait.

pdf/p et pdf/g : PDF, avec des pages de petite taille (/p) destinées aux liseuses 5 ou 6 pouces, ou des pages plus grandes (/g) qui peuvent être imprimées deux par deux sur des feuilles A4 ou « letter ».

daisy : le format privilégié pour les lecteurs non-voyants, qui permet de capturer correctement certains aspects structurels (numéros de pages originaux, notes en bas page ou en fin de texte) afin de faciliter la navigation. Ces tirages ont seulement le texte, la lecture par voix sera donc faite par synthèse.

html : aussi destiné aux lecteurs non-voyants, c’est du HTML extrêmement simple pour faciliter l’utilisation de lecteurs d’écrans.

Bien commun

Les textes réimprimés appartiennent au domaine public, et font partie de notre bien commun. Nous avons le bonheur de disposer de technologies qui permettent de diffuser ce bien commun à un coût essentiellement nul. Je pense que nous devons saisir cette occasion pour nous réapproprier notre bien commun, et nous dispenser des circuits commerciaux.

Bien que le travail de production du fichier source d’un texte soit important, j’estime qu’il n’y a pas d’acte créateur dans cette production, au moins avec la contrainte de fidélité imposée. Deux productions faites indépendamment ne seraient pas essentiellement différentes. Par conséquent, j’estime que ces fichiers source font aussi partie de bien commun.

Je désire une diffusion gratuite (et aussi large que possible) des tirages, mais seulement en dehors des circuits commerciaux. Même s’il y a une forte motivation culturelle de la part d’un acteur commercial, et même s’il distribue les tirages gratuitement, il n’en reste pas moins que la motivation première de cet acteur est pécuniaire.

Tout un chacun, acteur commercial ou pas, est libre d’utiliser les fichiers sources produits par ÉFÉLÉ (puisqu’ils nous appartiennent à tous) et de créer ses propre tirages, avec ou sans référence à ÉFÉLÉ.

Parce que les fichier sources et les tirages sont améliorés au fur et à mesure que des erreurs sont trouvées, je recommande aux aggrégateurs de pointer sur http://efele.net/ebooks plutôt que de copier les fichiers.

Je ne collecte aucune donnée relative aux téléchargements, même en agrégat anonyme. Vos lectures et ce que vous voulez en partager ne regarde que vous. Je ne peux malheureusement pas garantir ce que mon fournisseur d’hébergement fait ou ne fait pas.